Ces acteurs culturels qui vous disent bonne année (part 02)

02Dans cette série : Fianar reggae festival, Mossieur Njo, Épistolier, Is’art galerie, Baobab rose, Nirvan’art, Rengita, Miora Mickaella, RFC, Ronny Jonah, Point GG. 

frfFianar reggae festival: Le festival de reggae le plus important de l’océan Indien. Au fil de ces 4 éditions, les organisateurs ont réussi à faire de Fianarantsoa la ville de pèlerinage du reggae. Des invités internationaux, des spectateurs qui viennent de tous les coins de mada (et parfois même à pied) pour assister à ce rendez-vous qui transforme cette ville, considérée comme ville de passage, en un lieu à fort potentiel culturel (et économique aussi du coup)
Site internetFacebook

mossieur njoMossieur Njo: Mais qui est ce Mossieur qui ne sait même pas écrire « monsieur »? Difficile de définir vraiment l’artiste. Par contre, une chose est sûre, Mossieur Njo est un nom devenu précieux dans le monde de la littérature. Avec son livre « lisy mianjoria », sorti vers la fin de l’année 2016, il a offert un nouveau souffle à la littérature malgache. Un roman écrit en malgache que beaucoup ont apprécié.
Facebook

epistolierÉpistolier: Rappeur ayant fait ses armes dans le freestyle, Épistolier a fait sensation en remportant le concours « End Of The Weak » à tana. Lui permettant ainsi de représenter Madagascar lors de la grande finale EOW qui s’est déroulé en suisse en octobre 2016. Porté par le « kolontsaina mainty », il pose et impose un style que le rap gasy ne renie pas.
FacebookChaîne youtube

is 'artIs’art galerie: Quand on parle Art à tana, on a maintenant is’art en tête. Cette ancienne teinturerie est devenue en très peu de temps le carrefour des artistes malgaches. Des expositions, des concerts, des ateliers, des festivals … Is’art galerie est sur tous les fronts aussi bien à tana que dans d’autres provinces.
Facebook Site internet

baobab roseBaobab rose: Ce lieu de prédilection des cabarets intimes a une vision à sa hauteur. Les grands concerts, les grands événements … d’autres s’en occupent déjà. Ce que Baobab rose offre c’est plutôt des moments de partage où les artistes chantent au plus près du public, dans un cadre qui ne garde de la configuration « spectacle » que les enceintes. Et c’est ce concept qui leur a permis de fidéliser les adeptes des cabarets intimistes.
Facebook

nirvan'artNirvan’art: En voyant l’affiche de nirvan’art en 2016, on savait déjà tous que l’événement regroupait de très grands noms de la scène culturelle malgache. Individuellement, chacune était exceptionnelle. Et réussir à canaliser tous ces talents pour en faire un spectacle rempli de sincérité est tout simplement un exploit. L’un des meilleurs spectacles pluridisciplinaires auquel j’ai assisté en 2016.
Teaser

rengitaRengita: Cet artiste a emporté l’art du « beko » partout dans l’île. Il a réussi à marier le beko, chant traditionnel antandroy, avec des sonorités plus contemporaines et urbaines. Son style lui a valu d’être repéré par le réalisateur Ando Raminoson pour faire la musique originale de son film « ody vy ». Même s’il connait des périodes de silence, ses cabarets ont toujours autant de succès.
ClipSoundcloud

miora mickaellaMiora Mickaella: étrange rencontre que j’ai eue avec Miora. En faisant l’interview d’un autre artiste, elle était là, avec le même groupe. Calme, pas envahissante. L’interview fini, on a continué à jouer à un jeu de société (au T-Toon). Ce n’est que quelques jours plus tard que je tombe sur un article de nocomment parlant de ses travaux. Il s’avère que Miora est une dessinatrice de talent, adepte du zentangle, qui commence tout juste à entrer plus sérieusement dans ce monde. Voilà le genre de surprise que j’aime dans ce projet.
Facebook

rfcRencontres du Film Court: Au fil de ses 11 éditions (jusqu’en 2016), RFC c’est imposé comme un festival important dans le monde du cinéma à Madagascar. Depuis la première édition, nombreux sont les réalisateurs de la nouvelle génération qui ont eu la reconnaissance (et la confiance en sois) grâce au festival. Et à part être un dénicheur de talent, RFC devient aussi, peut-être sans le vouloir, un agitateur de conscience. Il apporte, au fil de ses programmations, des idées qui commencent à germer plus sérieusement dans la tête des gens sur la manière de faire et conduire le cinéma dans un pays qui ne dispose pas de cinéma.
FacebookSite internet

ronny jonahRonny Jonah: Technicien aguerri, Ronny Jonah ne cesse de repousser ses limites. Il ne se suffit jamais à une idée ou technique, mais cherche toujours plus loin. Fin 2016, il a chamboulé le monde de la vidéo en proposant le premier service d’étalonnage à Madagascar. L’étalonnage étant un domaine qu’il maîtrise bien. C’est par cette curiosité sur les nouvelles technologies et l’envie de partager ses savoirs qu’il rend possibles l’idée de produits malgaches techniquement bien exportable.
FacebookChaîne youtube

point ggPoint GG: La culture geek existe à Madagascar depuis déjà des années. Et bien que des sursauts d’initiatives ont été faits dans le temps, il a fallut attendre point GG et sa pétillante présentatrice, Dina, pour vraiment donner une image non marginale à cette culture. C’est simple, ils n’ont pas créer la culture, ils l’ont fait remonter à la surface.
FacebookChaîne youtubeSite internet


Lien youtube part 02

Réalisation: Tsiory Razafimanantsoa
Images: Sandra Andriambololomanana
Son: Stéphane H. Rabary
Musique du générique: Tiavina Doods – « Fall for you »
soundcloud
Musique: Rindra Ramily – « Ylang Ylang»
soundcloud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s