Ces acteurs culturels qui vous disent bonne année (part 01)

01Dans cette première série: Vahombëy, Ludovic, Mitoo, Mr Sayda, Ikm, Okalou, Christelle Ratri, Shinato, la librairie Mille Feuilles, Taka, Zazasoa, Alizay.

vahombeyVahömbey: Artiste représentant parfaitement la culture malgache, Vahömbey a sorti fin 2016 son cinquième album intitulé « Blues ». Sa particularité? Il revient à sa période rock et utilise soundcloud comme canal de diffusion. Un authentique artiste malgache qui a su faire le pas vers les plateformes de diffusions alternatives.
lien soundcloud où on peut trouver son dernier album

ludovicLudovic Randriamanantsoa: Un nom qui revient très souvent quand on parle de cinéma malgache (de la nouvelle génération). À part ses participations sur différents projets de réalisation, il s’est aussi employé (avec d’autres cinéastes) pour organiser périodiquement des « ciné-clubs » qui avaient un but s’apparentant aux « ciné de quartier » afin de faire découvrir le goût du cinéma aux amateurs et aux professionnels.
extrait le petit bonhomme de riz

mitooMitoo: Ne vous fiez pas à sa personnalité un peu réservée, Mitoo est une créatrice qui a du talent. En 2016 elle a lancé sa collection « SALOVA By Mitoo », inspirée d’une tenue traditionnelle des côtes de Madagascar appelé SALOVAGNA. Ses créations faites sur mesure parcourent maintenant le monde.
Facebook , site internet

mr saydaMr Sayda: Chanteur dont le genre peut diviser. Il n’en demeure pas moins qu’il a réussi à bien exploiter youtube pour diffuser ses titres et ses collaborations. Artiste sincère qui ne cherche pas à faire ce dont il n’est pas fait pour. Artiste las d’entendre les critiques qui divisent les artistes malgaches.
chaîne youtubefacebooksoundcloud

ikmIKM:Ivontoeran’ny Kolontsaina Malagasy (littéralement centre culturel malgache – oui, il ne faut pas sous-estimer son importance). Véritable promoteur culturel, IKM a hébergé les plus importantes expositions de l’année dernière et permis à plusieurs projets culturels de voir le jour. Lieu très ouvert et accessible pour ceux qui ont des projets culturels.
facebooksite internet

okalouOkalou: devenu en très peu de temps une référence dans le divertissement, Okalou a organisé les plus grandes rencontres dans le secteur du divertissement. Ils ont terminé l’année par une exclusivité : »la maison hantée ». Une expérience qui m’a donné plus de sueur froide que la maison hantée de Disney.
facebooksite internet,

christelle ratriChristelle Ratri: À chaque représentation, cette chanteuse enflamme toujours les scènes qu’elle visite. Discrète dans les médias, elle aspire pourtant à une meilleure considération des artistes par ces chaînes de télé qui boudent la bonne musique. La sortie du titre « Izy » sur youtube a fait un agréable buzz. Personnellement, ce titre est mon coup de cœur de l’année 2016.
le clip de « Izy »

shinatoShinato: Bien connu dans le milieu du dessin, Shinato est toujours resté actif. Des illustrations murales, des participations à des festivals de BD et des expositions … dernièrement il a décoré d’une magnifique fresque les murs du bâtiment de la cité médecine à Andrefan’ambohijanahary lors du « Kolontsaina festival anaty elakelantrano ».
facebook

mille feuillesLibrairie Mille Feuilles: Mille Feuilles: La meilleure initiative au niveau de la littérature pendant l’année 2016. L’ouverture d’une librairie-café en plein centre-ville fait le bonheur de plusieurs férus de lecture. Outre les livres qui arrivent à suivre l’actualité de sortie, Mille Feuilles héberge aussi plusieurs rencontres littéraires d’envergure internationale.
facebook

takaTaka: Très actif dans le milieu de l’art plastique, il reste discret dans ses actualités. N’en demeure pas moins qu’il fait partie de ces collectifs qui ont donné de la couleur et de la vie aux murs de la ville. Ses œuvres peuvent aussi se voir dans les autres provinces de Madagascar.
facebook

zazasoaZazasoa: Originaire d’Ambalavao. Inconnue de la scène tananarivienne jusqu’au Dago festival. Puis, après son passage sur leur scène … on ne peut que faire un constat: il y a des perles inconnues partout dans Madagascar. L’année 2016 s’est emballée pour elle. Plusieurs scènes (et on ne le dira jamais assez, mais trouver une scène à mada est difficile), un clip diffusé sur youtube qui confirme auprès de plusieurs internautes que c’est une artiste à suivre. Pour 2017, il ne lui manque plus que l’habitude de la scène pour parfaire sa prestance scénique.
facebookLe clip de « sila-panahy »

alizayAlizay: Quand on parle avec Manuela Rakotomanga, on ne se doute pas une seule seconde que derrière ce jeune âge et cette douceur il y a un vrai entrepreneur bourré de talents. Créatrice de la marque Alizay, spécialisée dans les accessoires de mode en raphia, elle commence à se faire un nom dans les grands rendez-vous internationaux. Des magasins dispersés dans la ville et même en province, des collections qui innovent sans pour autant chercher loin … Alizay est une marque qui vaut vraiment le détour.
facebookla collection « Mr Rakoto » par alizayportrait de Manuela


lien youtube Part 01

Réalisation: Tsiory Razafimanantsoa
Images: Sandra Andriambololomanana
Son: Stéphane H. Rabary
Musique du générique: Tiavina Doods – « Fall for you »
– soundcloud
Musique: Rindra Ramily – « South »
– soundcloud

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s