Ces acteurs culturels qui vous disent bonne année (genèse et coulisse du projet)

Part 06.00_00_52_16.Image fixe001

2016 a été une année riche en initiatives culturelles. Des festivals, des révélations, de nouveaux domaines qui se sont imposés comme faisant maintenant partie du paysage culturel malgache … autant d’initiatives qui méritent d’être applaudies.

Mais malgré tout ces efforts, la culture malgache peine encore à avoir sa vraie place dans le système.

Il se heurte souvent à des problèmes d’incompréhensions, de diffusions ou tout simplement d’indifférence totale. Et le discours de présentation de vœux de la part du président de la République renforce malheureusement encore plus cette idée d’indifférence. Aucun mot de remerciement pour la culture. Cette culture même qui a égayé leur fête de présentation de vœux.

Il y a un fait indéniable à Madagascar … la culture n’a pas son poids dans les préoccupations de nos dirigeants. Faut-il les blâmer? Oh que oui!!! Mais en faisant cela, nous devons nous aussi nous flageller. Car il y a un grand effort à faire de la part des dirigeants, mais un effort mille fois plus grand à faire de notre part (les consommateurs de la culture).

Je pense vraiment que Madagascar est le champion dans les activités gratuites. Des concerts gratuits, des festivals gratuits, des rencontres gratuites … on ne compte plus le nombre d’initiatives gratuites qui foisonnent dans toute l’île. Et pourtant ces activités n’atteignent toujours pas le nombre de spectateurs qu’ils devraient avoir.

Sur les réseaux sociaux, on se plaint souvent de la pauvreté de la culture malgache … Mais ce que beaucoup ne savent pas encore c’est que la plus grande part de la culture ne se trouve pas (ou plus) à la télévision. J’ai arrêté de regarder la télévision en 2013. Maintenant, ma télé à moi ce sont ces scènes érigées en pleine ville, dans des ruelles, autour d’un feu … et j’y ai vu une multitude d’artistes que le confort de mon canapé et ma télé ne m’ont jamais permis de connaître.

Des artistes méritants, qui font des œuvres vraiment innovantes, sans ctrl+C/ctrl+V …

Alors pourquoi ces acteurs culturels continuent de faire quelque chose de gratuit? Pourquoi des artistes acceptent de faire un concert sans être payés?
Parfois ils veulent juste avoir une scène pour s’exprimer.
Parfois ils veulent juste aider les initiatives.
Mais toujours ils veulent plus que jamais que les choses changent. Et ils finiront par avoir raison.

Les initiatives commencent à étendre leur cible, leur public. Et c’est ce dévouement que j’admire chez ces acteurs culturels. Si avant, l’idée était d’attendre les propositions du gouvernement … maintenant ils passent à l’action. Avec ou sans le soutien de l’État, les projets se font. Et c’est surement la plus grande décision que la culture a eu raison de prendre pendant l’année 2016. Une mentalité que chaque malgache devrait avoir.

Partant de tous ces constats il m’est venu l’idée de faire une compilation de vidéo de présentation de vœux de la part de ces acteurs culturels. Si au début l’idée était juste de filmer des personnes actives dans leur domaine, disant bonne année et faisant leurs vœux … je me suis rendu compte assez vite qu’ils avaient parfois bien plus à dire. Les frustrations, les envies, les demandes … beaucoup d’idées qui témoignent de la difficulté du secteur ET en même temps de leur détermination à continuer leur art contre vents et marrée.

Partant d’une initiative personnelle (même si on nous demande très souvent « vous travaillez pour quelle chaîne de télévision? »), j’ai réuni une équipe très réduite, mais efficace. En gros nous étions 3 sur chaque tournage. Un réal, un cameraman et un perchman.

Du fait de ce statut « autoprod » nous n’avons malheureusement pas encore pu étendre le projet au niveau national en parcourant les différentes villes de Madagascar (chose que nous comptons faire plus sérieusement l’année prochaine).

Malgré cela, nous avons quand même pu vivre un mois entier de partage. Un mois à faire d’innombrables nouvelles connaissances. Un mois à parcourir la ville à pied (oui, car avoir trois rendez-vous dans la matinée n’est tout simplement pas possible dans les embouteillages). Au total nous avons eu plus d’une soixantaine d’intervenants, venant d’univers différents. Des personnes qui ont fait le déplacement jusqu’à tana. Des personnes qui nous ont envoyé leur vidéo via mail … Nous avons pu travailler avec d’autres personnes désireuses de voir le projet abouti (et nous remercions beaucoup ces personnes).

Côté réalisation technique, nous avons utilisé un 24-105 monté sur un canon 6D pour l’image et une tascam comme enregistreur, couplé avec un casque fermé pour le retour. Un micro canon audiotechnica, enrobé dans une cage antivent Do It Yourself (plutôt efficace), monté sur un pied micro girafe en guise de perche pour la prise de son.
Une configuration qui n’est pas passé inaperçu aux alentours de Isoraka, Analakely et Antaninarenina. Apparemment les lieux de rdv préférés des artistes. Et si, au début, le tech son avait la patience de ranger tout le matériel à chaque fin d’interview, il s’est avéré plus pratique de ne rien ranger entre deux rendez-vous et de parcourir les rues dans cet accoutrement. Voilà donc une équipe courant à travers la ville, en sueur et trimbalant des … genres de matériels pour faire des films (« Karazana fanaovana film lesy iny ah ») comme aime l’appeler ce petit garçon qu’on croise souvent sur les marches de l’escalier d’Antaninareina.

Bref, les courbatures, sueurs, crédits téléphoniques et frustrations de refus sont largement récompensées.

Nous vous partageons à travers une série de vidéo ces témoignages que nous avons recueillis pendant un mois.

La culture a son mot à dire. Et des actions à faire. Suivons-les, car finalement, le changement viendra d’eux et non pas du gouvernement (en tout cas jusqu’à maintenant).

playlist youtube de la compilation

Quelques photos du tournage (vraiment « quelques » vu qu’on n’avait pas de photographe de plateau lol)

16722543_589762571219294_1122462465227531845_o

selfie après le tournage. moi, sandra et felana (fireflies)

16422506_974804829330681_499257173314881141_o

Tournage chez tefy khaita, avec moi à la cam et stéphane au son. Photo par dina (point GG)

20170202_143450

pause déjeuner chez Tefy khaita. Avec stephane, dina et tefy

20170202_130910

… moment idéal pour voir les oeuvres de Tefy Khaita

20170208_161353

Fin de tournage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s