Global Telecom Connect dans le viseur de l’OMERT

En lisant le journal du vendredi 11 mai 2012, je suis tombé sur un petit article dans une sous-rubrique de la page « Économie ». Juste quelques lignes mais…

Voici l’article intégral.
L’office malagasy d’études et de régulation des télécommunications (Omert) a déposé une plainte à la police économique, samedi, contre des représentants du Global telecom connect. Ces derniers ont organisé une réunion sans autorisation alors qu’ils sont venus avec un visa touriste. Ils sont apparemment venus exposer leur activité qui est, selon l’Omert, considérée comme illégale et clandestine.

Pour le moment, il y a une phrase bien marquée qui rend les débats encore hasardeux (« …selon l’Omert … »). Donc je ne m’avancerai pas plus que ça en attendant la suite de cette affaire. D’autant plus que les ondes de la radio martelaient ce matin qu’il ne fallait pas proclamer un jugement personnel avant le tribunal.

GTC n’est pas encore illégal. Mais va-t-il le devenir ? Quelle sera la suite de cette histoire ? Quoi qu’il en soit, le bateau prend l’eau, c’est le moment idéal pour le commandant et l’équipage d’abandonner le navire. D’autant plus que leur temps de présence sur le bateau était en fin de compte déjà défini et qu’ils ne comptaient pas rester… le temps de faire leurs vacances et zou, ils retournent chez eux avec une valise remplie de cadeaux souvenirs. Soit c’est ça, soit ils restent clandestinement à Madagascar avec un visa touriste. Mais qui pourrait bien vouloir faire les clandés à Madagascar ? ? ?

Maintenant, libre à ceux qui veulent encore monter dans le bateau. Et pour ceux qui y sont déjà … ce bateau est le Titanic. Rempli de rêve mais définitivement pas aux normes et mal conduit. Il y a les chaloupes pour les quelques malins qui sauront en profiter. Pour les autres Jack et Rose… faudra se suffire aux bouts de planches éparpillés ici et là. Mais ces bouts de planches ne tiendront pas longtemps, demandez à Jack…

Je vais encore m’attirer la foudre en disant cela… mais prendre ce bateau va avoir des répercussions sur votre avenir. Je vois mal les recruteurs s’emballer à la vue de « GTC » dans les CV. Oui, car maintenant il faut trouver un vrai job. Stable et sans risque. Il faut écumer les salons de l’emploi, fouiller les annonces, approcher les entreprises… ou bien attendre une autre opportunité comme GTC.

L’argent facile n’est, et ne sera jamais facile. La loterie malagasy retire petit à petit ses offres et la rumeur d’un blanchiment d’argent parcourt les rues (la question n’est pas de savoir si c’est vrai ou pas. Mais plutôt de se dire pourquoi cette rumeur se répand ainsi ?). La loterie de la villa JJ se retrouve dans une sombre affaire de double gagnant avec le même numéro de téléphone… Si GTC coule, ce sera encore plus grave car les frais de participations sont très élevés et il y a une petite étiquette pas très reluisante qui vient avec.

—————————————————————–
MISE A JOUR

Voici une info relayée depuis les commentaires du blog de reflexiums, parlant justement de cette affaire GTC et datant du 14 mai 2012.

« citoyen honnête », cite les noms de ces membres de la GTC.
Louis Paul Ayan (Team manager de GTC) – Jean Michel André Macourt – Gilles Techer – Carla Maria de Souza Monteiro.

Il nous révèle que ces étrangers ont tenu une réunion concernant la GTC dans la grande salle de l’institution Sainte Famille, peu avant leur départ.

C’est dans la soirée du samedi que ces étrangers ont été auditionnés par la police économique.

Avec un autre blog tenu de mains féminines, « citoyen honnête » fait aussi partie de ceux qui ont remarqué la mention GTC sur la page Facebook de Patrick Raharimanana (toujours visible au moment de la rédaction de cette mise à jour).

Une réflexion au sujet de « Global Telecom Connect dans le viseur de l’OMERT »

  1. Pour l’OMERT, quand on voit qu’ils ont pénétré chez life telecome Madamobil avec une simple ordonnance de tribunal de 1ère instance, alors que l’affaire principale était au Conseil d’Etat, l’organe supreme à Madagascar… leur avis « supposé » d’activité illégale est un peu surfaite.

    Tous les cyber utilisent Skype et virtuellement, et tant que l’OMERT n’a pas fait apuyé l’utilisation de la VoIP (pas uniquement dans un but commercial de revente) depuis le 1er juillet 2008, cela reste dans le flou artistique. En pratique, c’est la revente de la minute qui est interdite, la conso perso est autorisée. Pour les call center, il faut demander des dérogations (j’en connais plusieurs cas.

    Pour GTC, le système de call back bypass les appels internationaux de l’opérateur malgache ? Par ligne fixe ou internet ? Les opérateurs se battent contre ceux qui achètent des puces locales, les mettent dans des box, puis vendent à l’étranger des cartes pour appeler Madagascar pas cher… Cela est illégal… alors pour GTC ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s