le temps

Le temps passe.
hélas,
on ne voit pas ses traces
qui s’effacent et
se conjuguent au passé.
hélas
il ne laisse au présent
que les souvenirs
et ne suggère en rien
de ce qui va survenir
Et là, ces
instants de délices
d’un goût amer de réglisse
m’envahissent et m’enlisent
dans un filet de regret.
Tissé
par cette vicieuse sensation quand
tu sais
que tout ne dure pas indéfiniment
Il y a le temps.
qui te rappel à l’ordre.
et te parle avec des ding, des dong et des dring
des tics et des tacs qui te jettent hors du ring
et maintenant même aussi des bzzzzzzzzz bzzzzzzzzz
Le temps …
je voudrais le surprendre
et prendre le temps de comprendre
sous tout les angles
cet espace temps.
parce qu’il s’pass’ tant
d’évènement qu’on oublie trop souvent
et tant de regrets
qui reviennent peu après.
mais le temps, malin
sadique et vicieux
ne me tend la main
que quand il le veut
et m’impose son jeu
son rythme et ses règles
pas d’pause, mon vieux
le temps est espiègle.
fait ceci, fait cela
deadlline de malade
j’vous jure que parfois
j’aimerais juste une ballade.
marcher, sans se presser
sans courir après cet … toi même tu sais
sillonner les routes
effacer les doutes
oublier les craintes
s’en foutre des plaintes

mais il parait que cela s’appelle mourir.

encore une victoire pour ce maudit temps

je ne lui ferait pas ce plaisir

pour le coup, c’est lui qui attend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s