Trois visages de la souffrance 2

JE SOUFFRE

Je souffre…

Jours après jours
comme une fleur qui se fane
le faux de l’amour
a déraciné mon âme

Je souffre comme une lame
par qui le sang est versé,
comme une lame
qui, sans le vouloir, tue sans pitié

Je souffre je ne peux le cacher,
ma souffrance naît de son charme
son visage m’a envoûté
…maudit sois-tu! Femme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s